Posts Tagged ‘Finance islamique’

h1

Non à la finance islamique

4 décembre 2010

Nous relayons ici l’appel de Bivouac-Id, qui est une excellente idée :

• si vous envisagez d’ouvrir un compte dans un établissement financier quelconque
• si vous souhaitez changer de banque,
• si vous souhaitez contracter un prêt,
• si vous souhaitez faire un placement,
• …

Contactez par mail plusieurs établissements, et rédigez votre message sans ambiguïté  :

Je souhaite [ouvrir un compte] [obtenir un prêt] […]. Au préalable, je souhaite obtenir des précisions sur votre établissement : cautionne-t-il le développement de la finance islamique ? Pratique-t-il la finance islamique ? A-t-il conclu des accords ou des partenariats avec des banques ou organismes financiers la pratiquant ? etc.

Si tel était le cas, la finance islamique étant basée sur le respect de la “charia” — une loi religieuse en totale contradiction à la fois avec la tradition occidentale et avec mes propres valeurs, je ne pourrai pas souscrire d’engagement auprès de votre établissement.

Dans toute la mesure du possible, je souhaite d’ailleurs voir ce point — le refus de toute finance islamique — figurer noir sur blanc sur la charte de l’organisme financier auprès duquel je souscrirai, ou chez qui j’ouvrirai un compte.

S’ils se multiplient, ce type de mails et de questions permettront éventuellement un début de prise de conscience, et la diffusion d’un clair message auprès des banques du refus chez de nombreux occidentaux de l’islamo-pollution de nos sociétés.

Nous appelons parallèlement de nos vœux à l’émergence / la création d’un établissement financier ou d’une banque d’épargne qui inscrira clairement dans sa charte le refus non négociable de la finance islamique, et le refus de toute opération financière avec des établissements la pratiquant.

Nous sommes convaincus que la banque qui inscrira une telle mesure dans sa charte — et qui respectera ses engagements — verra sa clientèle exploser.

Bivouac-ID

Rappel : la finance islamique est une calamité contraire à nos principes. Relisez les articles qui vous expliquent pourquoi en cliquant sur les liens.